Catégories
Réflexion(s)

Traditions

Les traditions ont un indéniable côté rassurant : on a toujours fait comme ça, alors on continue. Les traditions se transmettent de générations en générations. Nos parents avant nous les pratiquaient, nous les pratiquons depuis l’enfance et nous serons heureux de les transmettre à nos propres enfants. Les traditions construisent les cultures.

Et comme les traditions ont un petit côté fractal, il en existe à toutes les échelles : le pays, la famille ou soi-même car, avouons-le, chacune et chacun de nous vit avec ses petites traditions. Les traditions vont au delà des simples habitudes. Elles permettent de créer des rituels qui rythment nos existences.

À première vue, les traditions ne posent pas de questions, elles sont. On les respecte et on les pratique, tout simplement. À première vue du moins car les traditions posent en réalité beaucoup de questions.

Les Recettes faciles

Parce qu’elles se transmettent par la pratique, les traditions posent rarement la question du comment et c’est d’ailleurs ce qui dénote leur ancrage culturel. Amusons-nous à chercher la recette des œufs au plat, par exemple… et bien même dans les fameuses Recettes faciles de Françoise Bernard, on ne la trouve pas ! Dans le même ordre d’idée, dans certains restaurants, je suis toujours amusé de voir des touristes manger une soupe à l’oignon à déjeuner…

Les traditions posent la question du pourquoi. Certes on fait telle ou telle chose depuis toujours, mais sait-on vraiment ce qui justifie cette pratique ? En cela les traditions ne sont pas forcément si rassurantes que ça, car elles nous remettent face à nous mêmes. Pourquoi fait-on comme ci ou comme ça ? Est-ce encore justifié ? Ne pourrait-on pas faire mieux ou autrement ? Avant de nous lancer dans la reproduction mécanique d’un geste ou d’une pratique, les traditions questionnent cette pratique en elle-même.

Parce qu’elles nous permettent de remettre les choses en question, les traditions nous permettent chaque jour de nous remettre nous-mêmes en question.

À demain, 21 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.