Catégories
Culture

Économie

Depuis la Seconde Guerre mondiale, nous vivons dans la société de consommation. Bien entendu, en soixante-quinze ans les choses ont bien changé mais les fondamentaux, eux, n’ont finalement pas trop évolué. Quand on vit en 2020, s’intéresser à l’économie permet de comprendre le monde dans lequel on vit, tout simplement.

Toute la question est de savoir comment s’y prendre…et face à un sujet aussi vaste, ce n’est pas chose facile. C’est d’ailleurs la première leçon de cette science humaine : en économie, les contraires ne s’opposent pas forcément et plusieurs chemins peuvent permettre d’atteindre le même résultat.

Jean Fourastié

Autre avantage de l’économie, comme c’est une science humaine, on y trouve parfois de très bons auteurs, agréables à lire. C’est le cas de Jean Fourastié dont l’ouvrage le plus connu est également le manifeste de toute une époque, les Trente glorieuses. Paru en 1979, cet ouvrage est naturellement dépassé mais pose les fondamentaux du monde qui est le notre encore aujourd’hui.

Economix

Plus léger et plus complet mais plus anglo-saxon dans son approche, Economix a l’avantage d’être une bande dessinée. Bien que publié assez récemment (2012) ce livre est très classique dans son approche et pose les fondamentaux de l’histoire économique. Disponible en édition originale (anglaise, à couverture verte) et traduit en français (couverture rouge), Economix fait partie de ces ouvrages (tout comme les Découvreurs) qui permettent de prendre beaucoup de hauteur.

Demain ne meurt jamais

Lever la tête du guidon, voilà l’enjeu. Nous vivons à un rythme fou, dans un monde ultra connecté où chacun aimerai déjà être à demain, tout comme Elliot Carver, le héros de Demain ne meurt jamais. En moins de vingt ans, les Gafa, ont inventé une nouvelle économie qui tend vers l’avenir chaque jour d’avantage.

Comme ils semblent ne pas avoir d’histoire, les Gafa donnent l’impression de tout graver dans le sable. Or, pour autant, le monde d’aujourd’hui nous vient du passé. Tout comme en biologie, la génération spontanée n’existe pas. Même l’innovation la plus radicale est le fruit d’une évolution.

Et c’est là tout l’intérêt de l’économie, qui pour comprendre, met les choses en perspective. En 2020, l’économie ne peut plus se contenter d’être une science humaine réservée aux élites universitaires et aux étudiants des écoles de commerce. En réalité, l’économie est une science du quotidien qui doit faire partie de notre culture générale, tout comme les beaux arts ou l’histoire.

À demain, 21 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.