Catégories
Culture

(re)Écouter Miles Davis

Miles Davis est un musicien fascisant. Il a traversé une grande partie du XXème siècle et, en dépit d’une vie assez erratique, a réussi le tour de force de former plusieurs générations de jazzmen assez différents les uns des autres, chacun restant soi-même.

Ce qui frappe chez Miles Davis c’est sa capacité à se remettre en question pour chercher à progresser, à imaginer et à changer. Miles Davis ne voulait pas tant coller à l’air du temps que définir la tendance du moment. C’est ce qu’indiquent d’ailleurs le sous titre de plusieurs de ses albums : « new directions in music by Miles Davis » (nouvelles tendances musicales, par Miles Davis). L’artiste propose, le public adopte — ou pas — ce ressenti du moment.

Miles Davis en concert

Miles Davis a connu plusieurs périodes. La plus célèbre, parce que la plus accessible est celle d’Ascenseur pour l’échafaud. C’est facile à écouter sans être simple, c’est fluide tout en étant travaillé. Bref, c’est agréable. Cliquez sur l’image ci-dessous pour écouter l’album sur Spotify.

Miles Davis, René Urtreger et Barney Wilen lors de l’enregistrement de la musique du film ‘Ascenseur pour l’e?chafaud’ le 4 décembre 1957 au studio le Poste Parisien à Paris, France

Mais la période la plus intéressante de Miles Davis est certainement celle que les spécialistes appellent sa période électrique. L’ambition consiste à moderniser le jazz et à le rapprocher du grand public.

Pas facile pour un intellectuel de la trempe de Miles Davis et le résultat est assez étonnant. Une musique d’un abord assez touffu et pas forcément facile à écouter. Pourtant, le jeu en vaut la chandelle. C’est surprenant, parfois même dérangeant.

Il faut s’y reprendre à plusieurs fois mais ce n’est pas du temps perdu car cette musique est riche. Au bout d’un moment cette musique devient presqu’addictive. Voici quelques titres rassemblés dans une liste de lecture. Cliquez sur la photo pour accéder à la liste sur Spotify.

Miles Davis enregistrant l’album A tribute to Jack Johnson (1970)

Miles Davis a connu des succès triomphaux et des échecs cuisants. Toute sa vie, il cherché à se dépasser pour proposer sa vision du monde. Il a été ce que les anglo-saxons appellent un maverick, un individualiste, mais aussi un grand révélateur de talents et un inventeur de tendances.

À l’heure où les mèmes envahissent tout, réécouter Miles Davis permet de remettre ses certitudes en question et de nourrir sa créativité pour chercher à dénicher des nouvelles tendances.

À demain, 21heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.