Catégories
Réflexion(s)

Rire

Qu’il s’agisse de rire ou d’humour, le sujet a passionné les philosophes depuis des millénaires. Henri Bergson, y a consacré un ouvrage magistral et, finalement, le rire constitue un des personnages centraux du Nom de la rose dont Jean-Jacques Annaud a fait un film resté célèbre.

Si le sujet fascine tant, c’est certainement parce qu’il s’agit d’une de ces composantes qui font le propre de l’homme (selon le bon mot de Rabelais).

Le rire a également cette caractéristique d’être à la fois totalement intraduisible ou totalement universel selon la forme qu’il prend. C’est ce qui lui donne une dimension unique qui permet de transcender les cultures et les époques. En cela, le rire rassemble.

Rire est le plus court chemin d’un homme à un autre

Georges Wolinski

Mais surtout, le rire permet de relativiser les choses et les situations. Un peu comme on donne un coup de pied dans un téléviseur avec l’espoir que cela améliorera la réception, l’humour nous permet de remettre les choses à leur place. Un bon mot ou un trait d’esprit, quelque soit la forme qu’ils prennent, peuvent se révéler salvateur.

C’est exactement ce que font les Goguettes en trio (mais à quatre) dans cette chanson parodique qui pousse l’humour jusqu’à détourner une chanson qui, en sont temps, été interdite d’antenne car jugée trop séditieuse.

Prenons quelques minutes pour rire, cela nous aidera à porter le fardeau des réalités.

À demain, 21 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.