Catégories
Culture

Chanel

La maison Chanel fait partie de ce qu’on appelle fièrement les fleurons de l’industrie française. En dépit — ou à cause — de son histoire tumultueuse, du caractère ombrageux de sa créatrice et de la personnalité de feu son emblématique directeur artistique, Chanel est sur le devant de la scène économique de notre pays. Chanel est une multinationale florissante et plus que centenaire, pour qui réussite industrielle et commerciale vont de pair avec opacité financière et opinions parfois sulfureuses.

Le logo de la maison Chanel, inchangé depuis sa création
Un portrait de Coco Chanel

Quoi qu’il en soit, sa créatrice reste fascinante. Autodidacte, Mademoiselle, a passé sa vie à innover et à chercher des solutions pour faciliter le quotidien. Les coupes, les matières et même les couleurs des vêtements créés Coco Chanel ont — modestement — participé à l’histoire du XXème siècle et — moins modestement — contribué à l’émancipation des femmes.

Pour le dire avec les mots d’aujourd’hui, Coco Chanel a su développer un écosystème autour ses créations : vêtements (haute couture et prêt à porter), sacs, accessoires, parfums… la marque décline une vision du monde et de la société qui s’incarnent dans ses produits, en quelque sorte.

Pour parler d’innovation, on est tenté de citer Steve Jobs ou Bill Gates, et quelques autres légendes de la Silicon Valley. Quand on y pense, pourtant, Coco Chanel est de cette race d’hommes — et de femmes — qui relèvent des défis incroyables pour laisser une trace dans l’univers. Sans en avoir l’air, Chanel est une entreprise qui a tout d’un Gafa et Coco est de la race des géants de l’innovation.

Je ne suis pas la mode, je la fais

Coco Chanel
Coco Chanel au travail, en tailleur

Coco Chanel était tellement sûre d’elle-même qu’elle ne doute pas quand elle présente, à la stupéfaction générale, son fameux tailleur. Nous sommes en 1954. Mademoiselle a 71 ans et ne doute pas qu’elle s’imposera alors qu’elle va à contre-courant de la mode, de l’opinion générale et de l’air du temps. Une fois encore elle fait la mode.

Alors, bien entendu aujourd’hui, tout comme la petite robe noire, le tailleur est un vêtement franchement désuet. Il n’est plus tout à fait adapté à la vie des années 2020 et pourtant ce vêtement peut garder une place dans une garde robe. Le tailleur n’est plus une tenue du quotidien ni le manifeste d’un style de vie (quoique) mais il reste quand même d’actualité pour certaines occasions.

Quand le confinement prendra fin, on pourra aller visiter l’exposition Gabrielle Chanel, manifeste de mode au musée Galliera… l’expo dure jusqu’en mars 2021. En théorie du moins. Croisons les doigts.

À demain, 21 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.