Catégories
Culture

(ré) Écouter Jean-Michel Jarre

Tout a été dit (ou presque) sur Jean-Michel Jarre, sa personnalité extravagante et sa musique hors du commun. Alors que la fin des années 1970 voyait l’apogée du disco dans une ambiance de strass et de paillettes, Jean-Michel Jarre, lui, faisait sortir de leur laboratoire les incroyables expérimentations musicales de Pierre Schaeffer et Pierre Henry pour leur permettre d’être diffusées sur les ondes des grandes radios périphériques d’alors. En trouvant un style qui n’appartient qu’à lui, Jean-Michel Jarre a su rendre mélodiques des sonorités qui jusque là heurtaient l’oreille.

Jean-Michel Jarre en 2016 à Berlin (© A.Savin, WikiCommons)

Je passe sur les réactions que cette musique alors nouvelle a suscitées. Il s’agissait, une fois encore, d’un conflit de générations opposant, comme toujours, les anciens et les modernes. Et dans ce type de conflit, à long terme les modernes finissent toujours par gagner. Non parce qu’ils sont les plus forts mais faute de combattants, en quelque sorte, les anciens finissant par mourir, tout bêtement. De plus, pour les gens de ma génération, la musique de Jean-Michel Jarre a le goût de l’enfance. Dans les années 1980, Jean-Michel Jarre c’était moderne, jeune, rafraichissant, planant… et surtout, il y a dans la musique de Jean-Michel Jarre un indéniable côté abstrait qui la rend unique.

Piet Mondrian Composition en rouge, jaune, bleu et noir (1921)

Écouter la musique de Jean-Michel Jarre c’est aussi, en quelque sorte, s’ouvrir à l’art conceptuel, au cubisme, à Jackson Pollock et à Piet Mondrian. La musique de Jean-Michel Jarre ouvre l’esprit.

La musique de Jean-Michel Jarre, c’est plus que de la musique. Aujourd’hui patinée par le temps, elle n’est plus à la mode. Elle offre ce petit côté désuet qui permet de l’écouter avec le recul qui permet de prendre sa vraie dimension culturelle.

À demain, 21heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.